lundi 30 mars 2020

Le Mississipi français : La Louisiane est née sur la côte du golfe: Publié dans Acadiana Profile Avril-Mai 2020


Le Mississipi français : La Louisiane est née sur la côte du golfe


Quand Pierre Le Moyne d’Iberville a commencé à explorer la colonie française de la Louisiane au début janvier 1699, l’endroit exacte n’était pas dans ce qui est aujourd’hui l’état de Louisiane, mais dans le Mississipi. Le Fort Maurepas, à Ocean Springs près de Biloxi, était le premier avant-poste permanent de la colonie. Il était établi pour empêcher l’avancement des Espagnols qui étaient retournés s’établir à Pensacola l’année précédente. Iberville avait aussi jeté l’ancre à l’Île du Dauphin, aujourd’hui dans l’Alabama, nommée pour l’arrière-petit-fils et successeur de Louis XIV, et non pas pour le mammifère marin du même nom. Il l’a appelé aussi l’Île du Massacre à cause du grand nombre d’ossement parsemé un peu partout, ce qui était probablement les débris d’un tertre d’enterrement indien détruit par un ouragan. De cette base, il a pu enfin trouver début mars ce que lui et ses hommes sont partis chercher : l’embouchure d’une rivière qu’il a baptisé le Fleuve Saint-Louis. Fort Louis de la Louisiane, aujourd’hui la Vieille Mobile, fondé par Iberville peu de temps après, était un entrepôt majeur pour le commerce entre Saint-Domingue, le Mexique, le Cuba et la France. En 1720, Biloxi est déclaré la capitale de la Louisiane française. Sur ces faits, on peut baser l’argument que la côte du golfe, de la Mobile jusqu’à la Nouvelle-Orléans, est le berceau de la Louisiane.

En 1763, avec le Traité de Paris qui met fin à la Guerre de Sept Ans, le territoire de la Louisiane est divisé entre l’Espagne et la Grande Bretagne. La Floride occidentale est cédée aux Anglais, jusqu’à ce qu’elle revienne sous contrôle espagnol à la Guerre d’Indépendance américaine. Cette zone était disputée entre les grandes puissances politiques du monde jusqu’à ce que la République de la Floride occidentale soit déclarée en 1810. Elle ne dure que quelques mois avant que les Américains ne la saisissent et l’intègrent dans le nouvel état de Louisiane en 1812. Néanmoins, cette partie qu’on appelle aujourd’hui les paroisses floridiennes, n’est officiellement transférée de l’Espagne aux États-Unis qu’en 1821.

Avec plus de vingt parades sur la côte du Mississippi et presque 70 dans l’Alabama, les célébrations du carnaval font preuve d’un héritage ancré dans une tradition ancienne. La Mobile ne manque jamais d’occasion de rappeler l’ancienneté de son Mardi Gras à cellui de la Nouvelle-Orléans avec la première fête dès 1703. Quand on regarde de près, les similarités entre nos régions sont frappantes. Chaque été, la côte attire des centaines de Louisianais en vacances qui font le lézard sur les plages de sable blanc entre Biloxi et Pensacola. De nos jours, on peut même trouver des créolophones et des francophones encore. Le meilleur gombo que j’aie jamais mangé à l’extérieur de la Louisiane était dans un petit restaurant littéralement sur le golfe à Biloxi. Malheureusement, Katrina l’a emporté. À dire la vérité, c’était le seul gombo que j’aie jamais osé manger à l’extérieur de la Louisiane, mais il avait le goût de chez nous. Mais, étant donné toutes ces connections, l’avais-je vraiment quittée?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire